Mélanie

Lachièze-Rey

Née en 1962 à Lyon, vit et travaille à Stuttgart

1980/1981 Etudes d’Histoire de l’Art à l’Université de Lyon II
1980/1986 Etudes à l’Ecole des Beaux-Arts de Valence
1988/1990 Etudes de théologie à l’Université Catholique de Lyon
1985/86 Assistante aux cours du soir de dessin à l’Ecole des Beaux-Arts de Valence
1999 Workschop à l’Ecole d’Art de Unteres Remstal (Waiblingen)
2013 Intervention à l’Université de Stuttgart, département architecture  (Professeur Peter Cheret )

Découvrez les catalogues de Mélanie Lachièze-Rez :

2014 “Skulptur & zeichnung
2015 “La possibilité d’une forme

Moving: exposition  du 20 octobre au 24 Novembre 2018

Consultez le journal de l’exposition

Moving – Melanie Lachèze-Rey Français – Deutsch

 

Des œuvres de Mélanie Lachièze-Rey vous intéressent ?

Contactez nous
La possibilité d’une forme

Les sculptures en bois de Mélanie Lachièze-Rey  sont des lignes en volume, des lignes continues qui se développent dans l’espace.

Chaque sculpture contient un dessin qui la structure, et le corps de cette sculpture, sa présence dans l’espace, donne au dessin une visibilité nouvelle.

Les couches de contreplaqué rythment le flux et la vitesse de cette ligne en volume tandis que sa surface interne, souvent laquée en blanc, lui confère sa stabilité.

Contre toute recherche de monumentalité, chaque sculpture tente, dans ses dimensions et ses proportions, de qualifier l’espace, de le définir comme un champ de partage et d’intimité. MLR

 

“(…) Il y a ces formes qui pourraient ressembler à des objets connus, quilles ou navettes, par exemple, être associées à des gestes ou des actes et qui, en les regardant davantage, semblent se référer à un usage indéterminé.

Et il y a la ligne, une densité fluide évoluant en courbes qui évoquent moins le cercle que le pli et moins le pli que la courbure infinie des organes internes du corps, circonvolutions cérébrales, intestins, système lymphatique ou réseau des veines.

L’art de Mélanie Lachièze-Rey est lié au corps. Il décline dans une approche non figurative quelques-unes de ses fonctionnalités essentielles : faire circuler l’air ou l’énergie, se perpétuer en évoluant. Il appréhende le « dedans » dans l’univers des preuves que constitue le « dehors », inclut l’inconnu dans le pensable, émerveille le visible de fragments de rêves.(…) ” J.L. Poitevin

  • Lachièze-Rey